Thème 3 : EQUIPER ma maison

Ma maison bien conçue et bien protégée peut être encore éco-logique confortable et économique si je la munis des bons équipements.

Équiper ma maison c’est choisir le matériel en pensant à :

  1. produire/capter l’énergie que je consomme ;
  2. renouveler l’air intérieur ;
  3. économiser l’eau

1. Produire/capter l’énergie que je consomme

Penser à munir la maison de systèmes locaux de production/captation d’énergie renouvelable.
Quand le maximum de captations/protections a été mis en oeuvre via le terrain et la construction (thèmes CONCEVOIR et PROTEGER), il faut encore de l’énergie pour :

- chauffer et rafraîchir l’air ambiant (puits provençal, poêle à bois, pompe à chaleur, etc),

 

- chauffer l’eau sanitaire (panneaux solaires),

- alimenter les appareils électriques et l’éclairage artificiel (panneaux photovoltaïques, éoliennes, etc).

2. Renouveler l’air intérieur

Penser à un système de remplacement de l’air intérieur vicié par de l’air extérieur neuf.

En été, la ventilation naturelle de nuit est adéquate puisqu’elle amène de l’air frais dans la maison.

En hiver, la perte de chaleur implique de choisir un système plus sophistiqué. La ventilation mécanique double flux par exemple, permet de récupérer la chaleur de l’air sortant (vicié chaud) pour réchauffer l’air entrant (neuf froid).

3. Économiser l’eau

Penser à réduire la consommation d’eau potable en :
- choisissant des sanitaires et appareils électroménagers moins gourmands (douche au lieu de baignoire, robinets régulateurs, toilettes sèches, lave-vaisselle et lave-linge économes, etc)
- plantant des végétaux moins consommateurs d’eau dans le jardin (les essences locales sont recommandées)
- récupérant l’eau de pluie pour l’arrosage, les WC, etc.

En résumé

Équiper ma maison dans le Var augmente son confort intérieur en réduisant les consommations en énergie de mon foyer. C'est capter au mieux ce que la Nature m'offre, puis l'utiliser de façon optimale.
Ma maison est moins gourmande et peut même produire plus d'énergie qu’elle ne consomme.